Ecouter sans juger

Cependant, il est nécessaire de bien prendre la part de responsabilité des établissements scolaires, comme l’avait déjà souligné l’UNAF en 2003 lors de sa participation au rapport de Luc Machard sur ce thème. Car contrairement à ce que préconise la Circulaire n°2004-054 du 23 mars 2004, tous les établissements (loin s’en faut) ne préviennent pas immédiatement les parents, tous n’instaurent pas une relation de confiance, un « dialogue avec les familles », tous ne « dialoguent pas avec le jeune pour le responsabiliser », tous n’appliquent pas les sanctions préconisées. Il existe une différence très nette entre ce qui se passe au collège et au lycée. C’est le reflet de la différence entre la « scolarité obligatoire » jusqu’à 16 ans et le « devoir d’assiduité » au-delà. Cette étude montre donc aussi qu’il existe un manque de clarté sur ce que l’on attend des jeunes au-delà de 16 ans : de l’assiduité ? de l’autonomie ? de la responsabilisation ? La liberté est-elle toujours gérable à cet âge et quelle position « éducative » attend-on des parents dans ce cas-là ?

<< Retour

Accompagner - Développer - Défendre

22 cours du Temple
BP 430
07000 Privas Cedex
Tél : 04 75 64 82 61
Fax : 04 75 64 78 14
Mel : udaf.ardeche@wanadoo.fr